Que retenir des exchanges décentralisés ?

Aujourd’hui, pour réaliser des échanges de cryptomonnaies, vous avez plusieurs possibilités. L’alternative la plus populaire reste l’utilisation de plateformes d’échange qui regroupent de nombreux choix de cryptos. Pour les utiliser, il faut commencer par créer un compte et donner quelques informations personnelles avant de passer à la section qui vous intéresse. Ces échanges sont appelés des échanges centralisés (CEX) et peuvent être facilités avec les échanges décentralisés (DEX) qui offrent beaucoup moins de restrictions. De quoi s’agit-il vraiment et en avez-vous besoin ?

Introduction au DEX ou aux exchanges décentralisés

Si vous passez par une plateforme pour réaliser des échanges de cryptomonnaies, vous êtes obligés de déposer des fonds auprès de cette plateforme pour réaliser votre opération. Vous perdez donc d’une certaine façon la propriété de ces fonds dans la mesure où vous devez effectuer des actions sur la plateforme afin de convertir ces fonds ou de les ramener dans votre portefeuille électronique.

Aussi, lorsque vous demandez à un exchange centralisé un retrait de fond, vous demandez en fait une autorisation de la part de l’exchange pour récupérer vos actifs, afin d’en retrouver la propriété. Cependant, si pendant que vos fonds sont sur la plateforme, un piratage survient ou une mise à jour de la politique d’utilisation du site prend place, vous pourriez vous retrouver sans vos fonds ou sans pouvoir y accéder.

C’est à ce niveau que l’exchange décentralisé intervient. Il s’agit non pas d’une plateforme, mais plutôt d’une sorte d’application appelée dans le jargon des cryptomonnaies, des contrats intelligents. Les exchanges décentralisés sont en fait hébergés directement sur une blockchain, ce qui permet de rester propriétaire de vos fonds. Vos cryptos restent sur votre portefeuille et n’en sortent qu’au moment de la réalisation de l’opération, pour ensuite retourner dans votre portefeuille si celui-ci est sur votre Samsung S10 à titre d’exemple.

Différents types d’exchanges décentralisés

On distingue aujourd’hui, principalement, trois types d’exchanges décentralisés :

  • Les agrégateurs de DEX ;
  • Les exchanges avec des carnets d’ordre ;
  • Les AMM ou Automated Market Makers.

Ces différents exchanges décentralisés peuvent être utilisés pour différents besoins et vous permettent de réaliser certains types d’opérations avec plus de facilité. Au niveau des AMM par exemple, le prix des jetons est fixé en fonction des liquidités disponibles. En cas d’indisponibilité des liquidités, le prix peut alors fortement varier.

Pour les DEX avec un carnet d’ordre, les utilisateurs pourront définir avec précision le prix de vente ou d’achat auquel ils veulent proposer ou prendre des jetons. Enfin, les agrégateurs DEX vont mettre en commun toutes les offres et les liquidités des utilisateurs afin de trouver le prix le plus intéressant pour les jetons que vous voulez obtenir.

Avantages et inconvénients d’utiliser des DEX

En dehors de la preuve d’identité qui n’est pas obligatoire sur les DEX et la variété de types d’exchanges décentralisés disponibles, les DEX présentent aussi un avantage très intéressant, celui de disposer d’une offre de multiples jetons plus grande que celle que l’on peut généralement trouver sur les exchanges centralisés. Tant qu’il y a une offre et une demande pour un jeton, vous devriez être capable de trouver ce jeton sur un DEX.

Toutefois, les frais existants sur les DEX peuvent parfois être décourageants. Puisque la plupart de ces exchanges sont encore situés sur la blockchain de l’ETH. Par ailleurs, vous pourriez avoir besoin de renforcer votre sécurité avec un VPN pour utiliser ce genre de plateformes.

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare