Le Xiaomi Redmi Note 6 Pro : Reprise d’une formule gagnante ?

Il n’a fallu que quelques années au géant chinois de la téléphonie mobile pour s’imposer sur le marché mondial des smartphones en utilisant une formule simple mais efficace : proposer des produits performants à des prix défiant la concurrence. Le prédécesseur du Redmi Note 6 Pro illustre cette stratégie de manière flagrante. Avec le Redmi Note 5 Pro, le constructeur chinois a été très difficile à concurrencer dans la même gamme de prix grâce à l’utilisation de la puce Qualcomm Snapdragon 636. L’envergure du succès du Redmi Note 5 Pro a naturellement propulsé à la hausse les attentes en termes de performances de son successeur, le Redmi Note 6 Pro.

En conservant le même processeur Qualcomm Snapdragon 636, Xiaomi semble vouloir une recette gagnante. Les seules différences notables du Redmi Note 6 Pro sont l’écran à encoche et les deux caméras à l’avant et à l’arrière. Ce nouveau modèle du Redmi Note est-il aussi performant que son prédécesseur le Redmi Note 5 Pro ou que le dernier Pocophone F1 ? Je l’ai testé pour vous apporter des éléments de réponse.

 

7.6 Note générale
En bref, que vaut le Xiaomi Redmi Note 6 Pro ?

En tant que successeur du Redmi Note 5 Pro, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro comprend quelques mises à jour du modèle précédent tel qu’une plus grande encoche dans un écran plus lumineux. On aime les caméras mises à niveau, qui permettent d'obtenir un meilleur rendu mais on est déçu par l’enregistrement vidéo.


On aime moins les publicités et les notifications intempestives du MIUI 10 qui ont véritablement un impact négatif sur l’utilisation de l’appareil.


Bien qu’il soit un appareil tout à fait correct et fiable pour sa catégorie de prix, le Redmi Note 6 Pro doit craindre la concurrence de modèles tels que le Xiaomi Mi A2 qui fonctionne sous Android et utilise le Qualcomm Snapdragon 660, plus puissant ou le Motorola One Power avec sa batterie de 5000mAh qui offrent tous les deux des options plus performantes dans certains cas.

Ergonomie
6
Performances
8
Ecran et affichage
8
Autonomie
9
Appareil photo
7
Note des utilisateurs : 5 (1 votes)

Ergonomie : peu d’innovation quant à la forme

Au niveau de la taille du téléphone, la différence entre le Redmi Note 6 Pro, le Redmi Note 5 Pro et le Xiaomi Mi A2 est tellement minime qu’il est est difficile de distinguer ces trois appareils s’ils sont placés côte à côte et face cachée. La double caméra fait saillie et empêche le téléphone de reposer à plat avec une plaque de métal incrustée dans le cadre. Le dos courbe de l’appareil rend la prise en main confortable malgré le poids relativement important de 182g dû à la batterie de 4000 mAh.

De face, avec son large écran de 6,26 pouces et son encoche, le Redmi Note 6 Pro se différencie principalement par la taille de l’encoche, plus grande que celle du Redmi 6 Pro. Le bouton marche/arrêt ainsi que celui de contrôle du volume sont placés sur la droite permettant ainsi une manipulation aisée. Quant au côté gauche du téléphone, il ne contient que le tiroir hybride double SIM/carte Micro SD.

La prise audio 3,5mm, un microphone secondaire et un émetteur infrarouge faisant office de télécommande sont placés au sommet de l’appareil. En bas, le port micro USB pour l’alimentation et la connexion, déçoit un peu étant donné que d’autres smartphones de cette catégorie, tels que le Nokia 6.1 Plus ou le Motorola One Power sont dotés du port USB Type-C. Les petites grilles de part et d’autre du port Micro-USB ont une fonction surtout esthétique car seule celle de droite protège le haut-parleur.

 

Performances : un appareil fiable

En faisant le choix du processeur Qualcomm Snapdragon 636 pour le Redmi Note 6 Pro, Xiaomi cherche indubitablement à conserver le succès obtenu par le Redmi Note 5 Pro. Avec huit cœurs de processeur Kryo 260 cadencés à 1,8 GHz, cette puce équilibre performance et efficacité en répartissant quatre cœurs pour chaque fonction.

Avec une disponibilité en magasin déclinée en 4 Go ou 6 Go de mémoire vive et 64 Go pour le stockage, j’ai testé le modèle comportant 6 Go de RAM. La capacité de stockage peut être étendue avec une carte Micro SD en sacrifiant la possibilité d’ajouter une seconde carte SIM. Bien que 64 Go de mémoire disque devraient largement suffire pour la plupart des utilisateurs, un lecteur de carte Micro SD spécifiquement dédié aurait été pratique.

La connectivité du Redmi Note 6 Pro inclut le le Wi-Fi 802.11ac double bande, le Bluetooth 5, le GPS et la radio FM et de répéteur Wi-Fi sans fil faisant office de point d’accès. Un essai de connectivité m’a permis de connecter plusieurs appareils au Redmi Note 6 Pro pour accéder à internet.

Avec la prise en charge du Qualcomm Quick Charge 3.0, le Redmi Note 6 Pro offre la possibilité de la charge rapide sans toutefois fournir le chargeur adéquat. En effet, seul un chargeur standard 10W est inclu dans la boîte et il faudra faire l’acquisition d’un chargeur spécifique pour activer cette option. Enfin, le Redmi Note 6 Pro dispose d’un revêtement P2i résistant à l’eau.

Lors de mon test, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro fonctionnait de manière fluide, sans aucun décalage ni retard, sans doute aidé par ses 6 Go de mémoire vive. J’ai lancé plusieurs tâches en même temps sans avoir besoin de fermer les applications démarrées en arrière-plan. Le Qualcomm Snapdragon 636 demeure un processeur récent capable d’exécuter la plupart des applications et jeux. J’ai constaté un léger réchauffement au toucher après une période prolongée de jeu.

 

Ecran et affichage : un confort visuel

Comme pour la majorité des smartphones de la marque c’est l’interface MIUI faite maison de Xiaomi qui est installée. Sur le Redmi Note 6 Pro, la dernière version, MIUI 10, basée sur Android 8.1 Oreo, propose quelques modifications visuelles telles que l’apparence du panneau permettant de choisir les applications.

Avec beaucoup d’applications pré-installées, y compris la suite complète de Google, Mi Drop, Cleaner, Navigateur UC, Mi Remote, Mi Store, Facebook et quelques autres, le risque de multiplication des notifications augmente comme j’ai pu le constater avec Mi Video.

L’existence des raccourcis gestuels permettant de prendre une capture d’écran ou de lancer l’application appareil photo facilite l’utilisation de l’appareil ainsi que la possibilité de passer aux gestes en plein écran à la place des boutons de navigation Android. La liste des applications compatibles plein écran et la possibilité de forcer les applications non compatibles à s’exécuter en mode plein écran s’ajoute aux fonctions d’accessibilité.

 

Autonomie : une batterie qui dure

Inchangée pour le Redmi Note 6 Pro, la capacité de la batterie a permis au téléphone test de fonctionner 15 heures et 36 minutes lors de la lecture en boucle d’une vidéo en haute définition soit exactement une heure de moins que le Redmi Note 5 Pro. Cette différence peut sans doute s’expliquer par l’affichage légèrement plus grand et plus lumineux.

 

Appareil photo : Xiaomi peut mieux faire

Pour les appareils photos, la configuration de la caméra arrière de 12 mégapixels + 5 mégapixels du Redmi Note 5 Pro a été conservée. À l’avant, une caméra selfie de 20 mégapixels et un capteur de profondeur de 2 mégapixels.

Les paysages pris en photo pendant mes tests offrent des détails et une exposition corrects. Toutefois, avec un zoom avant à 100%, on remarque une perte en détail. Le Redmi Note 6 Pro gère bien la séparation entre l’objet et l’arrière-plan. La fonction de caméra intelligente permet de détecter l’objet visé.

Pour les portraits, le téléphone parvient à définir correctement les contours à condition de prendre la photo avec une source de lumière proche. En situation de faible luminosité, le téléphone baisse la vitesse d’obturation afin de capter plus de lumière, favorisant l’apparition de flou pour les sujets qui se déplacent.

La caméra avant offre un bon rendu et une détection des contours correcte pour les selfies. La possibilité d’activer l’embellissement permet d’obtenir des bonnes photos.

Enfin, l’enregistrement vidéo sur le Redmi Note 6 Pro peut atteindre un maximum de 1080p, ce qui est relativement médiocre, en comparaison d’autres appareils de la catégorie qui sont capables d’enregistrer des vidéos 4K.

 

 

7.6 Note générale
En bref, que vaut le Xiaomi Redmi Note 6 Pro ?

En tant que successeur du Redmi Note 5 Pro, le Xiaomi Redmi Note 6 Pro comprend quelques mises à jour du modèle précédent tel qu’une plus grande encoche dans un écran plus lumineux. On aime les caméras mises à niveau, qui permettent d'obtenir un meilleur rendu mais on est déçu par l’enregistrement vidéo.


On aime moins les publicités et les notifications intempestives du MIUI 10 qui ont véritablement un impact négatif sur l’utilisation de l’appareil.


Bien qu’il soit un appareil tout à fait correct et fiable pour sa catégorie de prix, le Redmi Note 6 Pro doit craindre la concurrence de modèles tels que le Xiaomi Mi A2 qui fonctionne sous Android et utilise le Qualcomm Snapdragon 660, plus puissant ou le Motorola One Power avec sa batterie de 5000mAh qui offrent tous les deux des options plus performantes dans certains cas.

Ergonomie
6
Performances
8
Ecran et affichage
8
Autonomie
9
Appareil photo
7
Note des utilisateurs : 5 (1 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare