En quoi consiste la thermographie aérienne par drone ?

La réussite de votre isolation thermique détermine en grande partie le niveau de confort que vous ressentirez dans votre domicile. Une isolation défaillante peut rapidement avoir des conséquences fâcheuses dans votre quotidien. Entre les variations soudaines de température, l’humidité et surtout les factures énergétiques élevées, il y a de quoi avoir des migraines.

Résoudre ce problème passera avant tout par la réalisation d’une carte thermique pour cibler les principaux points de déperditions thermiques. De nombreux moyens existent pour y parvenir. Cependant, la thermographie aérienne par drone s’impose de plus en plus comme le choix le plus pertinent. Découvrez dans cet article les raisons qui le justifient.

Thermographie aérienne : qu’est-ce que c’est ?

La thermographie est scientifiquement définie comme l’ensemble des techniques permettant d’obtenir l’image thermique d’une scène observée dans le domaine spectral de l’infrarouge. Pour faire plus simple, c’est un procédé grâce auquel vous pourrez obtenir une carte thermique d’une zone ciblée. Le code couleur vous permettra alors de distinguer les points les plus chauds (rouge) des points les plus froids (bleu) un peu comme sur un bilan météo.

La thermographie aérienne se distingue donc logiquement des autres formes, car l’étude est réalisée depuis les airs. Dans cet objectif, pendant l’étude, les thermographes doivent se trouver à bord d’appareils volants ou alors, aux commandes d’un drone. On peut d’ores et déjà noter que, dans le déroulement de l’inspection aérienne, la thermographie aérienne par drone évite l’avènement d’accidents.

Drone thermographie aérienneÀ quels secteurs d’activité s’adresse la thermographie aérienne ?

La thermographie aérienne a des domaines d’application divers et très variés. Vous avez par exemple forcément souvenance d’un film dans lequel des positions ennemies sont identifiées grâce à des images aériennes thermiques d’une zone. Ce genre de prouesses est envisageable parce qu’il est devenu possible de détecter la chaleur que dégage un corps humain.

Cette technologie est ainsi particulièrement efficace pour la recherche de personnes égarées ou en fuite. D’un autre côté, l’agriculture peut, elle aussi, tirer bénéfice des retours d’une étude thermique. En survolant les exploitations agricoles, il est par exemple possible d’identifier les zones atteintes de stress hydrique. Avec cette information, l’exploitant pourra prendre les mesures idoines pour corriger les pénuries d’eau localisées et maximiser sa productivité.

La thermographie aérienne sera tout aussi utile pour identifier des dysfonctionnements sur de vastes surfaces de panneaux solaires ou photovoltaïques. Les caméras thermiques sont en mesure de détecter la signature particulière émise par des panneaux endommagés.

Les applications dans le bâtiment

Cela dit, le domaine dans lequel l’impact de la thermographie aérienne se fait le plus ressentir est très certainement le bâtiment. Les mauvaises isolations thermiques ont très longtemps été source d’inconfort dans les ménages. Il était presque impossible de savoir exactement où l’isolation avait besoin d’être renforcée. La thermographie aérienne change la donne.

Il est désormais possible de survoler des maisons et des immeubles à la recherche de points thermiques sensibles. La thermographie aérienne simplifie donc grandement l’identification des points de déperditions thermiques ainsi que les différents défauts d’isolation. C’est un excellent moyen d’étudier les performances de votre installation et de corriger les fuites qui pourraient exister.

Des études déterminantes pour les industries

Sachant la quantité de substances inflammables qui circule à l’intérieur de nos industries, il est primordial pour les industriels de surveiller constamment leur carte thermique. Une étude de thermographie arienne est de ce fait encore plus importante pour les industries parce que de très grands risques peuvent être encourus.

En survolant les sites industriels, il est possible de localiser de potentiels problèmes de surchauffe sur les installations. Il peut alors s’agir d’une installation mécanique obsolète ou d’une panne à l’intérieur du système électrique. Dans tous les cas, une surchauffe à l’intérieur d’une entreprise n’est jamais de bon augure. L’identification de ces points de surchauffe permet généralement de prévenir des catastrophes.

Avantages de l’utilisation de drones pour cette tâche

L’utilisation de drones est une avancée notable dans la conduite d’étude thermographique. Ces petits gadgets électroniques permettent d’ailleurs une plus grande mobilité. Avec leurs petites tailles, ils peuvent se faufiler et ont accès à des zones difficiles dangereuses. L’utilisation de drones élargit le champ des possibilités et annule le risque d’accident de travail.

D’autre part, l’utilisation de drones rend l’intervention en moyenne deux fois plus rapide que s’il avait fallu une intervention humaine directe. Vous gagnez donc en rapidité de mise en place et d’exécution. Il faut également noter que la thermographie aérienne par drones donne des images beaucoup plus stables qu’avec tous les autres supports d’étude (avion et hélicoptère).

Les drones sont des appareils de plus en plus sophistiqués. Ils intègrent des caméras toujours plus performantes ainsi que des capteurs spéciaux. À terme, les données sont stockées et peuvent être utilisées pour des analyses en profondeur. Enfin, associé à un GPS, le drone pourra être programmé de sorte à lui faire suivre un parcours spécifique. Il devient alors possible de suivre l’évolution et la qualité de travaux en cours de réalisation.

Comment se déroule une inspection thermique ?

La réussite d’une inspection thermique à l’aide d’un drone nécessite de solides capacités de pilotage. Il est alors dans votre intérêt de vous tourner vers des professionnels. La réussite de l’étude nécessite également des conditions climatiques particulières. Vous conviendrez que dans une période de chaleur générale, il ne serait pas aisé de voir les zones « les plus chaudes » sur un domaine. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’agir par un temps froid et sec.

S’il s’agit d’un bâtiment, l’intérieur doit être chauffé de sorte que les températures intérieures et extérieures soient significativement différentes. Pour que le vol se déroule aussi sans accroc, il est recommandé de choisir une journée avec un vent faible et sans brouillard. En remplissant toutes ces conditions, vous aurez des images beaucoup plus contrastées. Les différences seront donc beaucoup plus flagrantes.

Pour réaliser un bilan énergétique précis depuis le ciel, le drone doit balayer à plusieurs reprises la zone ciblée. La caméra et les capteurs de l’appareil en profiteront pour capter les différents flux thermiques par rayonnement. Une fois les différents tours réalisés, les images infrarouges seront synthétisées pour mettre au point une carte thermique aussi précise que possible. Vous pourrez alors disposer des résultats et peut-être même de la vidéo de vol pour vous aider à comprendre.

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare