La place des réseaux sociaux au travail

Nous sommes une époque où les canaux numériques ont le vent en poupe. Aujourd’hui, plus de 3 milliards d’internautes se partagent des contenus les réseaux sociaux tels que Facebook, TikTok, Instagram, Snapchat… ces derniers s’imposent ainsi comme des outils incontournables de communication.

Nombreuses sont les entreprises qui les utilisent pour promouvoir leur activité et augmenter leur chiffre d’affaires. Découvrons dans cet article, la place qu’occupent ces médias sociaux dans le monde du travail.

Les réseaux sociaux, une nouvelle façon de trouver de nouveaux clients

L’évidence demande-service qui fait intervenir le couple employé/client est indéniable dans la vie au travail. L’arrivée des réseaux sociaux, il y a peine deux décennies, a considérablement révolutionné cette réalité. Le « social Selling » prend place au détriment des stratégies publicitaires traditionnelles.

En effet, le social Selling (ou la vente sociale) consiste à se servir des réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook, Instagram ou Twitter pour réussir chaque étape du processus de vente. Cette nouvelle façon de procéder permet aux professionnels de mieux s’organiser. Il vous suffit de lire le récit la journée de Thibaut, un développeur de profession, pour en être convaincu.

L’importance de cette approche 100 % « online » réside dans sa versatilité. Il faut dire qu’il n’y a pas que des entreprises spécialisées dans la vente qui en bénéficient. Même celles dont le credo est de vendre un service en profitent également.
Mais, notifions que le social selling obéit à des règles bien plus précises comme la recherche, la sélection, et une interaction avec les prospects via les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, un outil de veille stratégique

L’utilisation des réseaux en entreprise permet également d’assurer une garde virtuelle permanente. Présence optimale sur les réseaux, publication de contenus promouvant sa marque… la communication à travers les réseaux sociaux est indispensable pour dompter la concurrence et s’assurer une e-réputation.

Le métier du community manager ou animateur de communauté en est né il y a 8 ou 9 ans. Ce spécialiste de la gestion des réseaux anime la communauté web d’une entreprise, protège ses données tout en l’aidant à ne pas se faire pirater par des hackers. Il crée par ailleurs des espaces conversationnels sur les différents réseaux sociaux pour attirer davantage de prospects.

Les réseaux sociaux optimisent le recrutement

Avec les progrès enregistrés dans le secteur numérique, les recherches d’emploi ont considérablement évolué. La tendance actuellement est aux infrastructures blockchainss qui font des merveilles dans le rapport recruteur/employé. Mais, bien au-delà, les directeurs des ressources humaines investissent les réseaux sociaux pour trouver le profil idéal.

À en croire les études APEC de 2016, près de 91 % des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 70 % sont prêts à augmenter leur budget pour accroître leur trafic social media. Avec les réseaux sociaux, adieu les recherches d’emploi qui exigent de trainer d’institution en institution pour déposer son CV.

Quelques clics suffisent pour que le recruteur et le futur employé se mettent en condition. Dans cette procédure, le réseau social LinkedIn joue un rôle conséquent. Les quêteurs d’emploi peuvent y exposer leurs compétences en les rendant accessibles à tous, tandis que les recruteurs peuvent puiser dans une base de talents.

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare