Google+ : Avant sa disparition, The Internet Archive s’active pour tout sauvegarder

Vous êtes peut-être déjà au courant de la fermeture imminente du réseau social du géant californien des moteurs de recherche, Google+. C’est dans cette optique que The Internet Archive (IA), un organisme dédié à l’archivage du Web, compte procéder à la sauvegarde des posts publics, des messages et des statuts avant leur disparition définitive.

La fermeture de Google+

La fermeture définitive de Google+ a été effectivement annoncée pour le 2 avril. Cette fermeture a été décidée, selon les responsables de Google, suite à la découverte d’une faille qui avait compromis quelque 500 000 comptes environ. D’après certaines rumeurs, le déboire de Google+ et son incapacité à rivaliser avec les autres réseaux sociaux comme Facebook se trouvent parmi les principales raisons de son arrêt.

The Internet Archive, une course contre la montre

Considéré officiellement comme bibliothèque par l’État de Californie, l’organisme Internet Archive se charge de créer des archives numériques de tout ce qui peut se passer sur le Web. Il propose plusieurs services comme le « Wayback Machine » et « Archive-it ».

Le réseau social Google+ fait actuellement partie de leurs nombreuses cibles, surtout après l’annonce de sa fermeture. Des scripts sont ainsi utilisés pour recueillir les statuts, les messages et tous les posts publics existant sur la plateforme. Toutefois, l’équipe d’IA donne une chance à ceux qui préfèrent ne pas voir leurs publications dans les archives de les supprimer au plus vite. En outre, une procédure sera mise à leur disposition pour leur permettre de supprimer des contenus spécifiques déjà dans leur base de données.

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare