Test complet de la liseuse Kobo Aura H2O Edition 2

Plus de confort, plus d’autonomie, plus de mémoire… Le marché des liseuses s’est au fil du temps perfectionné pour offrir des produits de qualité aux lecteurs. C’est dans cette optique que l’incontournable marque Kobo nous offre une deuxième édition de sa célèbre Aura H2O qui avait défrayé la chronique grâce à son étanchéité, une première dans le domaine des liseuses ! Que penser alors de cette Kobo Aura H2O Edition 2 ? Voici notre avis complet.

Dans la lignée directe de la première édition de la Kobo Aura H2O, l’édition 2 nous propose une liseuse capable de résister à (presque) tous les éléments puisque celle-ci dispose d’une étanchéité record : jusqu’à 2 mètres d’immersion sous l’eau pendant une heure ! Ceci est rendu possible grâce à la technologie H2O Performance, sorte de filtre étanche qui recouvre toutes les parties de la liseuse. Ainsi à la différence de la Aura H2O première du nom, l’édition 2 se sépare des protections des ports.

Cette prouesse technologique est appréciable, mais pose le problème d’une moindre protection aux particules les plus petites comme la poussière ou le sable qui peut venir rapidement encrasser les ports. Une petite faiblesse que compense largement la composition technique et l’ergonomie générale de la liseuse pour une moyenne gamme.

 

Notre test de la liseuse Kobo Aura H2O Edition 2

Design et ergonomie
Écran
Autonomie et stockage
Prix

Un design et une ergonomie simple mais soignée

La première chose que l’on remarque lorsque l’on prend en main la Kobo Aura H2O Edition 2 est le touché granuleux de la façade arrière sobrement habillée d’une gomme antidérapante. Si celui-ci peut rebuter les lecteurs qui apprécient les façades lisses, le fabriquant a choisi ici la robustesse puisque cet habillage protège habilement la liseuse des chocs.

Au niveau du style, la liseuse peut paraître un peu austère mais l’on appréciera la gravure discrète de la marque Kobo à l’arrière et la présence en filigrane du logo sur la face avant. A défaut de vraiment se faire remarquer, la liseuse adopte un look passe-partout assez appréciable pour les lecteurs qui souhaitent un objet technologique pas trop tape-à-l’œil.

Concernant la taille, Kobo a choisi de réduire légèrement la hauteur et l’épaisseur de sa liseuse, avec des dimensions qui restent tout à fait respectables de 172mm de long pour 129mm de large, des dimensions qui sont à peine plus grandes qu’un grand smartphone de type Galaxy Note.

La légèreté accrue de la liseuse, qui affiche un poids minimal de 207g a été réduit comparativement à la première édition. Cet effort réalisé offre une liseuse poids plume qui rend la lecture très agréable même à une main sur une durée prolongée.

 

Un écran efficace pour une lecture confortable

Face à ses concurrents, Kobo s’est toujours illustré pour son confort de lecture difficilement égalé. Ici encore, la Aura H2O pour sa deuxième édition nous gâte avec un contraste parfaitement équilibré pour la lecture de longue durée. Comme pour ses autres modèles de liseuses, Kobo a équipé la Aura H2O édition 2 d’un mode nuit « ComfortLight ». Grâce à un filtre jaune progressif, une fois ce mode enclenché vos yeux seront protégés de la lumière bleu nocive pour la rétine sur le long terme et ayant un impact non négligeable sur le sommeil.

Malgré un écran de 6,8 pouces, on regrettera que les dimensions de celui-ci n’aient pas été revues à la hausse puisque le taux de remplissage de l’écran dépasse à peine les 60% de la taille de liseuse… Un problème récurrent que l’on retrouve sur nombre de liseuses concurrentes ou de smartphones.

Pour vous consoler vous aurez le plaisir de pouvoir intégrer dans votre liseuse un grand nombre de formats de documents de l’EPUB au TXT en passant par le HTML. Les amateurs de bande-dessinés apprécieront le rendu des formats CBZ et CBR. La plupart des formats d’images sont également acceptés.

 

Une autonomie basique et un stockage interne « limité »

Malgré ses points forts évoqués précédemment, la Kobo Aura H2O édition 2 souffre de quelques lacunes. En termes d’autonomie, la liseuse est équipée d’une batterie de 1500mA, ce qui permet une utilisation raisonnable (20 à 30 minutes par jour) sur 3 semaines, sans connexion Internet. Ces statistiques sont celles de la plupart des liseuses certes, mais des performances accrues dans ce domaine auraient été bienvenues surtout pour les gros lecteurs.

Côté stockage, alors que la première édition disposait d’une mémoire interne de 4Go seulement, l’édition 2 offre 8Go de stockage ce qui permet de garder en mémoire entre 6000 et 7000 livres en fonction de leurs volumes. Un gros bémol cependant est à noter concernant le stockage sur la Kobo Aura H2O édition 2 : la disparition de l’emplacement pour carte mémoire SD. Cela impose pour gérer sa librairie de nécessairement connecter la liseuse à son ordinateur ou de passer par les différents services d’acquisition internes à Kobo. Cela pourra décevoir plus d’un lecteur sur liseuse qui apprécie souvent le côté flexible de pouvoir disposer de plusieurs bibliothèques différentes sur de multiples cartes SD.

 

Une liseuse milieu de gamme honnête

La seconde édition de la Kobo Aura H2O remplit son rôle de liseuse milieu de gamme assez efficacement. Son software interne permet au lecteur de nombreuses options, de l’ajustement de la taille des polices à la justification du texte en passant par la possibilité de prises de note ou la consultation d’un dictionnaire.

Les lecteurs assidus pourront également retrouver leurs statistiques de lectures à travers les outils de la liseuses qui, tout en restant minimalistes, fournissent des informations assez justes notamment sur l’estimation du temps de lecture restant, ce qui est assez appréciable pour organiser ses sessions de bouquinage.

Globalement, j’ai préféré la liseuse Kobo Aura One à la Kobo Aura H2O Edition 2 mais cela est tout à fait normal en raison du prix légèrement inférieur de la Aura H2O. Pour un premier achat de liseuse, cette dernière conviendra parfaitement, ne vous en faites pas pour ça. Elle est également une bonne alternative à la liseuse milieu de gamme de chez Amazon, la Kindle Oasis.

On aime :
  • Sa solidité
  • Sa lecture confortable et respectueuse des yeux
  • Sa simplicité et son efficacité
  • L’importance des formats acceptés

On aime moins :
  • L’absence de port micro SD
  • La taille un peu timide de l’écran
  • Son autonomie qui aurait pu être renforcée

7.5 Note générale
Notre avis sur la liseuse Kobo Aura H2O Edition 2

En conclusion, la Kobo Aura H2O édition 2 est une liseuse assez réussie qui s'affirme comme la pièce maîtresse du milieu de gamme chez Kobo. Sans afficher des performances incroyables, la liseuse dispose de toutes les qualités suffisantes pour assurer une lecture confortable et douce avec un style extérieur sobre mais soigné. La multiplicité des formats acceptés lui offre une bonne facilité d'utilisation qui contentera les lecteurs occasionnels comme les plus érudits.

Design et ergonomie
7
Écran
8
Autonomie et stockage
7
Prix
8
Note des utilisateurs : Soyez le premier !
Dernière mise à jour le : 2 octobre 2018 16 h 54 min

We will be happy to hear your thoughts

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Nouvelles Technologies
      Login/Register access is temporary disabled
      Compare items
      • Total (0)
      Compare